Commerce & entreprise

Compte professionnel, est-ce obligatoire ?

Dans le processus de création ou de gestion d’une entreprise, il est essentiel de bien distinguer les comptes bancaires personnels et professionnels. Pour les entrepreneurs et fondateurs d’entreprises, la question se pose souvent : un compte professionnel est-il obligatoire ? Dans cet article, nous allons expliquer la différence entre ces deux types de comptes bancaires et présenter les cas de figure où l’ouverture d’un compte professionnel est nécessaire ou non, selon la forme juridique et le statut de votre entreprise.

Comprendre la distinction entre compte personnel et compte professionnel

Le compte personnel est le compte bancaire que chaque individu possède pour gérer ses finances privées. Il peut être utilisé pour déposer son salaire, payer des factures, effectuer des virements ou placer de l’argent.

Le compte professionnel, quant à lui, est spécifiquement réservé à l’utilisation dans le cadre de l’activité professionnelle et entrepreneuriale. Il permet de séparer clairement les opérations liées à l’entreprise (paiement de fournisseurs, encaissement de recettes, gestion de trésorerie, etc.) de celles relevant de la sphère personnelle. En effet, une bonne tenue comptable et une meilleure organisation financière sont primordiales pour la réussite d’une entreprise. Par ailleurs, certaines structures juridiques ont l’obligation de disposer d’un compte professionnel, comme nous le détaillerons dans les paragraphes suivants. A noter qu’il est possible de procéder à l’ouverture d’un compte professionnel en ligne ou dans une banque plus traditionnelle.

Dans quels cas l’ouverture d’un compte professionnel est-elle obligatoire ?

Les entreprises individuelles et les micro-entrepreneurs

Pour les entreprises individuelles, un compte dédié uniquement à l’aspect professionnel n’est pas obligatoire. Néanmoins, il peut être recommandé d’avoir au moins un compte séparé des finances personnelles pour faciliter la gestion comptable et optimiser notre suivi financier. Pour les entrepreneurs qui souhaitent se simplifier la vie tout en profitant des avantages d’un compte pro sans les contraintes, plusieurs solutions existent :

  • Ouvrir un second compte courant auprès de sa banque habituelle ;
  • Opter pour une banque en ligne offrant des comptes dédiés aux professionnels ou aux entreprises individuelles ;
  • Se tourner vers une néo-banque proposant un compte professionnel simple et économique.

Quant aux micro-entrepreneurs, également appelés auto-entrepreneurs, un compte bancaire distinct du compte personnel est exigé depuis janvier 2015, conformément à l’article L133-6-8-4 du code monétaire et financier. Toutefois, ce compte bancaire dédié ne doit pas nécessairement être un compte professionnel classique : un compte courant spécifique suffit pour y réaliser toutes les transactions liées à votre activité. Bien sûr, certaines options supplémentaires peuvent s’avérer utiles pour simplifier la gestion quotidienne et répondre aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Les sociétés

Pour les sociétés (SAS, SASU, SARL, EURL…), l’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire lors de la constitution et tout au long de la vie de la structure. En effet, dans le cadre de la création d’une société, l’apport du capital initial doit être effectué sur un compte professionnel bloqué durant un certain laps de temps, puis certifié par un dépôt des fonds devant notaire ou avocat. Les banques traditionnelles et en ligne offrent généralement des solutions spécifiques pour les sociétés, avec des tarifs et des prestations variés.

Quand l’ouverture d’un compte professionnel n’est-elle pas indispensable ?

Il existe certains cas où l’ouverture d’un compte professionnel n’est pas strictement nécessaire :

  • Lorsque vous êtes en phase préliminaire, avant la création officielle de votre entreprise individuelle ou micro-entreprise ;
  • Si vous exercez une activité très ponctuelle et limitée, dont les transactions financières peuvent être facilement identifiées au sein du compte courant personnel.

Dans tous les cas, il est important de peser le pour et le contre avant de choisir entre l’ouverture d’un compte professionnel ou non. Gardez à l’esprit que même si ce n’est pas obligatoire dans votre situation, cela peut faciliter grandement la gestion de votre activité et renforcer votre crédibilité auprès de vos partenaires et clients.