Epargne & finance

Rachat de crédit, quelle différence avec le regroupement de prêts et quels atouts ?

Alors que le regroupement de crédit permet de fusionner ses remboursements en une seule mensualité, le rachat comme son nom l’indique permet de faire racheter son prêt par un établissement de crédit ou une banque. Quels intérêts de procéder à un rachat de crédit et comment s’y prendre ? Explications.

Bien comprendre ce qu’est le rachat de crédit 

Avec la baisse croissante des taux de crédits en France, nombre de particuliers souhaitent renégocier le taux initialement fixé pour la souscription à un crédit antérieur. En cas de refus de la banque, il est possible de s’orienter vers d’autres établissements, d’où la notion de rachat de crédit.

Plus simplement, le rachat peut être divisé en deux phases. La première consiste à négocier le rachat de sa dette auprès d’un établissement pour ensuite honorer les remboursements, mais à un taux plus bas.

Par exemple, vous passez du remboursement du prêt au taux de 5%, à un paiement de mensualité au taux de 3,5 %. Il faut aussi savoir que la procédure de rachat génère des frais supplémentaires.

Les courtiers en rachat de crédits pour une offre sur mesure

Pour profiter d’une restructuration, il est préférable de compter sur l’expertise d’un courtier en rachat de crédit. Fin connaisseur du milieu financier et bancaire, ce dernier dispose d’informations fiables qui lui permettent de vous dénicher les meilleures offres pour votre situation.

Véritable expert du crédit, il négocie votre rachat pour votre compte et vous fait profiter des meilleures conditions pour davantage d’économies. En passant par un courtier qualifié, vous avez toutes vos chances de profiter d’un taux plus bas. Pour un prêt immobilier, crédit conso ou autre, la proposition la plus avantageuse, en phase avec votre situation, vous sera soumise. 

D’autre part, avec un courtier en rachat de crédit vous accédez à un accompagnement de choix sur toute la durée de la procédure. Et si vous n’êtes qu’au stade de la réflexion, vous pouvez tout de même engager une étude gratuite de votre dossier dans l’optique d’être informé de vos possibilités.